ARaymond* : Quel était le contexte du développement du « Véhicule EOLAB » ? 

M.M : Le projet Super Alma, dont il est issu, est un projet assez vaste qui vise à préfigurer les véhicules Renault à horizon 2020 : des véhicules produisant notamment moins de CO2, donc plus légers avec un aérodynamisme amélioré. EOLAB est conçu comme un laboratoire de la voiture du futur RENAULT : un assemblage de « briques technologiques ». Ces innovations testées, au-delà du fait d’apporter des améliorations techniques, doivent aussi être facilement industrialisables : leur mise en œuvre doit facilement s’intégrer dans nos usines actuelles.

L’allégement du véhicule EOLAB passe en autre par l’utilisation de 4 matériaux : des composites en fibre de carbone, de l’aluminium, de l’acier allégé et du magnésium.

Mais l’assemblage de ces différents matériaux sur le véhicule entraîne de nouveaux défis : ces nouveaux matériaux sont impossibles à souder, souvent difficiles à percer et leur juxtaposition peut engendrer des problèmes de corrosion.

 

ARaymond : Comment/Pourquoi avez-vous choisi ARaymond pour le collage des éléments de fixation (goujons) sur le plancher en composite fibre de carbone et sur le tablier en magnésium ?

M.M. : Sur EOLAB nous avions de nombreux éléments à faire tenir et à attacher sur la structure de la voiture et, contrairement à un véhicule classique en acier, il n’était pas possible de souder des points de fixation !

Il nous fallait donc trouver une nouvelle solution d’assemblage sur le plancher en fibre de carbone et sur le tablier en magnésium : Rapporter par collage des points de fixation afin de faire tenir notamment les écrans thermiques pour l’échappement, le câblage sous caisse mais aussi un carénage sous caisse et une tuyauterie pneumatique pour la suspension pilotée.

Pour sélectionner le fournisseur de solution de collage, mon service s’est adressé à l’expert métier assemblage chez RENAULT (M. Philippe MICHEL (Expert SDES “procédés de collage structural et d’assemblage par déformation mécanique” – DICAP)) et nous avons exprimé notre problématique. Nous avons un plancher carbone et nous ne pouvons pas y souder ou y fixer mécaniquement des points de fixation. Nous envisageons de coller et nous recherchons un certain niveau de performances. Que nous conseillez-vous, qui nous conseillez-vous ?

C’est à ce moment là qu’il nous a mis en relation avec les Bonding Solutions ARaymond™. Plusieurs  solutions de collage avaient subi nos tests dans les mois précédents et celle d’ARaymond présentait les meilleures performances, tout en ayant de très bonnes capacités d’intégration industrielle.

 

ARaymond : Comment s’est passé la collaboration avec ARaymond ?

M.M : Au-delà des avantages techniques de la solution, ce que j’ai particulièrement apprécié en collaborant avec les Bonding Solutions ARaymond™, c’est la réactivité et la capacité de chacun à tenir ses engagements. C’est bien de pouvoir avoir confiance dans un partenaire.

Par ailleurs, j’ai été très bluffé par le sérieux, l’organisation et le professionnalisme de la mise en œuvre. La 50aine de points de fixations ont été collés manuellement mais dans des conditions industrielles, sous contrôle : nous pouvions ainsi imaginer la mise en œuvre en usine. J’ai vraiment apprécié ce travail mené dans une véritable logique partenariale.

 

ARaymond : Quels sont pour vous les points forts des Bonding Solutions ARaymond™ ?

M.M : Le premier est technique : avec les Bonding Solutions ARaymond™, on peut mettre 80% de la charge quasiment instantanément, au bout de quelques minutes seulement. La grosse différence avec les autres technologies qui existent sur le marché est là : elle nous permet de fixer instantanément.

L’autre intérêt du système : on imagine très facilement une utilisation industrielle. La colle est sous une forme solide de petites pastilles, faciles à approvisionner. Un robot peut venir prendre la pièce chaude à coller, la mettre en position… Il n’y a pas de problème particulier pour une industrialisation classique en usine.

Aujourd’hui, après 6 mois, les éléments collés tiennent très bien. La voiture EOLAB a été assemblée, testée et dorénavant roule : quel meilleur résumé de l’efficacité des Bonding Solutions ARaymond™ pourrais-je faire ?

 

ARaymond : Recommanderiez-vous cette solution technique ?

M.M : Oui. L’expert métier assemblage et tout le monde dans mon service a aujourd’hui cette solution bien en tête, et nous n’hésiterons pas à refaire appel à Bonding Solutions sur d’autres projets, et à fortiori sur ceux où les points de fixation devront être rapportés par collage.

Dès que reviendra cette problématique de matériaux d’allégement qu’on ne peut pas souder et qu’on aura besoin de rapporter par collage des points de fixation, on va penser aux Bonding Solutions ARaymond™. Aujourd’hui l’utilisation de matériaux d’allégement est de plus en plus fréquente, chez la plupart des constructeurs. Le collage bénéficiera donc ces nouvelles orientations.

Details of the testimonial by Mr. Philippe Moutardier - Fabrication Manager of the EOLAB vehicle in the CRP department at Renault

Pour en savoir plus : www.araymond-automotive.com

Voir l'interview  en vidéo

* ARaymond signifie dans cet article  A. RAYMOND SARL – RCS Grenoble 352 948 434 – Grenoble (FRANCE) qui est l’éditeur de cet article et qui est responsable de cet article et a une licence d’utilisation de marque déposée.
ARAYMOND™ est utilisée comme marque déposée.