Avec la flambée de violence aux États-Unis et dans le monde, les fournisseurs automobiles progressifs développent des formations de communication non-violente pour les employés. Les programmes sont conçus comme des mesures préventives, pas nécessairement comme une réponse à l'augmentation de la violence en milieu de travail.

«Notre objectif est de susciter une prise de conscience de la communication non-violente entre les personnes en milieu de travail», explique Antoine Raymond, président et chef de la direction du Réseau ARaymond. "Vous pouvez dire aux autres ce que vous ressentez (ou pensez) sans comportement violent. Nous avons beaucoup réflèchi autour de cette question ".

Lire la suite