ARaymond renforce ses capacités (extrait du 3ème secteurs clés)

On peut être sous-traitant automobile et avoir le sourire. "Cela part très fort en janvier. On est à fond", résume Frédéric Perrot, le directeur général France de ARaymond. Ce groupe familial, dont les systèmes de fixation par clip sont destinés à 90% au secteur automobile, a gonflé son chiffre d’affaires de 4% en 2013. Il pense réaliser ses meilleures ventes de tous les temps cet hiver. La déprime du marché français n’affecte pas outre mesure l’entreprise grenobloise, qui emploie en France 700 de ses 4 500 salariés. Cette réussite, ARaymond la doit en partie à sa stratégie.

Lire la suite sur  www.usinenouvelle.com